samedi 1 novembre 2014

BAYEUX - MAHB

Le musée d'art et d'histoire Baron Gérard (MAHB)

Le musée d'art et d'histoire Baron Gérard (MAHB) est l'un des trois musées de la ville de Bayeux.
Le musée a été créé en 1900, à la suite de l'importante donation qu'effectue en 1899 Henri-Alexandre Gérard, neveu et unique héritier du peintre François Gérard. La collection constituée par ce grand amateur d'art est le noyau du fond de peintures du XIXe siècle du musée avec notamment des œuvres de Jacques-Louis David, Antoine-Jean Gros, et Gérard lui-même. Le musée installé dans les parties les plus anciennes de l'ancien palais épiscopal de Bayeux (XIe-XVIe siècle) est fermé à partir de 2001 pour être entièrement redéployé. Sa réouverture le 23 mars 2013 est marquée par le doublement de sa surface d'exposition dans un palais épiscopal entièrement restauré, auquel s'associe une extension contemporaine. Les collections dialoguent ainsi avec les parties les plus prestigieuses de l'édifice : salles basses d'époque romane, chapelle épiscopale de la première Renaissance française, et son important cycle de peintures murales du XVIIe siècle, ancienne salle des audiences du tribunal avec son mobilier original des années 1840. Doté du label « musée de France », il porte, depuis sa réouverture, le nom de MAHB Musée d'art et d'histoire Baron Gérard.

Le parcours muséographique se développe sur 1 700 m2 :
-600 œuvres d’art dont 250 peintures et estampes, avec des œuvres majeures signées Philippe de Champaigne, François Boucher, Gustave Caillebotte, Eugène Boudin, Kees Van Dongen.
-1 000 pièces de porcelaine et de dentelle de Bayeux
-800 pièces archéologiques et ethnographiques.

Le nouveau musée intègre avec élégance des éléments d’architecture médiévale. Les salles sont lumineuses, avec des effets de transparences, des échappées visuelles très originales ; on accède à certaines salles « aériennes » par de petites passerelles. Ce musée est une merveille, et les collections sont magnifiquement présentées.

Visite le dimanche 19 octobre 2014

Dans les salles d’archéologie :
Objets archéologiques gallo-romains  très bien présentés


Michel Corneille : Scène antique

Benjamin Ulmann (1829-84) : Caton expulsé du Sénat.
Nicolas Joseph Vergnaux : St Exupère et le druide du mont Phaunus

Andrea Locatelli (1693-1741) : Paysage romain. Elégante composition verticale.
Alfred Guillard : La Reine Mathilde travaillant à la « Telle du Conquest »
Ec. florentine (XVe) : Adoration des Mages.

Salle médiévale

Ec. Florentine (XVe) : Vierge aux deux anges. Vierge allaitante : la Vierge presse son sein et projette un jet de lait vers la bouche de l'enfant. A l'arrière plan, à gauche, deux anges : l'un regarde l'enfant, l'autre Marie ; leurs regards se croisent. Très belle œuvre dans l'esprit de Botticelli.
Ec. hollandaise (15e) : Vierge à l’Enfant
Ecole de Sienne (XVe) : Vierge à l'enfant et deux anges.

Rémy-Eugène Julien (1797-1868) : La Bataille de Formigny (en 1450).

La Renaissance
Josse II de Momper : Paysage de Montagne
François II Bunel (16e) : La Commedia dell’Arte. Bal costumé sous Charles IX

Frans Floris : L’Education de Jupiter

Girolamo Marchesi de Cotignola (XVIe) : La Mort de Cléopâtre (ancienne coll. Campana)

Hans van Aachen (d’après – 1552-1616) : Le  Jugement de Pâris
Hans Brosamer (1480-1554) : Portrait d’un jeune Homme (1528)
Ec. de Holbein : Portrait présumé de Thomas More

Louis de Caullery : Christ en croix entre les deux larrons
Ec. de Clouet (XVIe) : Portrait du Connétable Anne de Montmorency.

Ec. flamande (fin 16e) : La Pentecôte. sur cuivre 

Francesco da Ponte, dit Bassano : Esaü vendant son droit d’aînesse
Ec. hollandaise (17e) : Portrait dit d’Arminius
Gillis Coignet (1538-1599) : Vanité. De la richesse, de la gloire, du pouvoir, du plaisir. Grande composition
J.-Michel Pilart : Fleurs
Ec. française (17e) : Portrait du baron de Salvert

Pierre Lafaye (17e) : Gisants du Seigneur de Ryes et de son épouse

Premier étage

Luigi Secchi : Buste du cardinal de Richelieu
Pierre-Nicolas Huilliot (1674-1751) : deux Vanités.
-Objets servant à l'étude (un globe et des livres) - Instruments de musique (et une bourse avec des cartes).

Abraham Bloemaert : 2 petits panneaux.
-L’Adoration des Bergers – La Résurrection
Ec. française, d’après La Hyre : Défaite des Anglais en l’île de Ré. Ancien décor du palais des évêques
Charles Beaubrun (entourage) : Portrait d’une princesse en Ste Agnès
Ec. française : Le Mariage mystique de Ste Catherine

Sébastien Bourdon (Montpellier 1616-71) : La Charité romaine.

Philippe de Champaigne (1602-74) : Les Têtes de St Pierre et St Paul. Deux têtes coupées posées sur une table, accompagnées des attributs des saints, une clé et une épée.

Philippe de Champaigne : Vierge à la Grappe
Jacques Courtois : Choc de cavalerie
Jacques d’Arthois : Entrée d’une Forêt

David Teniers II (1610-90) : deux pendants.
-Paysage avec Cascade – Paysage au fond d’une gorge.
David Teniers II (entourage) : Orgie flamande

François Snyders (1579-1657) : Nature morte. Gibier et légumes.

Ancienne salle du tribunal de Bayeux (19e)

Joachim Rupalley (1713-80) : Portrait de Mgr Pierre-Jules-César de Rochechouart, évêque de Bayeux de 1753 à 1776.

Ancienne chapelle des évêques (16e-19e) - transformée en salle de délibération du jury.
Inspirée de Zuccaro : La Conversion de St Paul


Salle  9 - XVIIIe s.
Jean Raoux : Vestale portant le feu sacré

François Boucher (1703-70) : La Cage. Scène galante entre un jeune homme et une jeune fille. Vivacité des couleurs ; beau travail des tissus ; gracieux mouvement des deux personnages
Alexandre François Desportes (1661-1743) : Chasseur au repos.

Pierre-François Delauney (1759-89) : Autoportrait au chapeau. (en haut, à droite)
-Portraits de M. et de Mme Anfrye. Deux toiles.
-Les Boudeurs


Salle 10 – Salle Baron Gérard - XIXe

Robert Lefèvre (Bayeux 1756-1830) : Autoportrait 
Robert Lefèvre : Jeune personne en Bacchante - Vénus et Amour – Portrait de femme - Mme Lefèvre – Portrait de Manuel

Baron François Gérard (1770-1837) : Elève de David.
-Portrait du Dr Antoine Dubois
-Portrait du maréchal Jacques Law, marquis de Lauriston (1823)
-Saül effrayé par l'ombre de Samuel. Esquisse.
-Portrait du Dr Joseph Soubervielle

Baron François Gérard : Hylas et la Nymphe. Belle composition néoclassique.
Hylas, prince de la mythologie et ami d'hercule, fait partie des Argonautes (Jason). Au cours d'une escale sur la côte de Mysie, il disparaît, enlevé par les nymphes d'une fontaine. Hercule, qui l'aimait, part à sa recherche, et manque le départ du navire de l'expédition, en quête de la Toison d'Or. 
Constance Mayer : Phrosine et Mélidore

Jacques-Louis David (1748-1825) : Le Philosophe.
Glaive de l’Ecole de Mars réalisé par Jacques-Louis David 

Baron Antoine Jean Gros (1771-1835) : Sapho. Scène nocturne. A gauche, la lune se reflète sur la mer ; Sapho s'apprête à se jeter dans le vide. Camaïeu verdâtre.

Marie-Guillemine Benoist : Le général Raphaël de Casabianca en costume de Sénateur
Pierre-Narcisse Guérin () : Clytemnestre s’apprêtant à tuer Agamemnon. Format intermédiaire ; petite esquisse à Orléans – Grand format au Louvre.

Alexandre Menjaud : Portrait de Mme Genas-Duhomme

Pierre-Adrien Graillon : Agonie du maréchal Lannes sur le champ de bataille d’Essling (1843). Terre cuite.


Salle consacrée à la dentelle de Bayeux

Louis Frédéric Panchet : La Dentellière

Ec. française (19e) : Portrait d’Emile Lefèvre, collégien à Caen

Léon Gustave Ravanne (1854-1904) : La Vente du poisson à Grandcamp. Lumineux.


Salle Caillebotte

Marguerite Godin : Scène champêtre. Avec 3 enfants
-Grisilédis

Victor Gabriel Gilbert (1847-1933) : La Demoiselle. Rue de Paris, sous la pluie.
Gustave Moreau de Tours (1848-1901) : Maternité.
Henri-Jules-Jean Geoffreoy (1853-1924) : Enfant pauvre.

Jules-Louis Rame (1855-1927) : Plusieurs œuvres et études. Paysage de neige.
Camille Corot (1796-75) : Paysage aux trois peupliers.
Eugène Boudin (1824-98) : Rue de Fervaques.
Albert-Charles Lebourg (1849-1928) : Quais à Paris - Paysage. Rue de Meudon

Gustave Caillebotte (1848-93) : Portraits à la campagne. Grande et très belle toile. Quatre femmes, assises dans un jardin, lisent, cousent ou brodent sans communiquer entre elles. Trois femmes âgées, vêtues de noir ; au premier plan, à gauche, une jeune femme, vêtue de bleu, vue de trois-quarts arrière. Une tache de jaune-orangé sur le store ; une tache de vert du banc ; une tache de rouge du massif de fleurs. Evoque formidablement l'éducation compassée d'une certaine bourgeoisie de province.
Henri-Edmond Cross, dit Delacroix (1856-1910) : Fleurs dans un Vase

Charles Alexandre Coessin de la Fosse : Le Vieillard et les 3 jeunes Hommes

Grand mur couvert de tableaux de petits maîtres
Victor Théophile Tesnière (1820-1904) : L'ancien port de Caen.
Rudolphe Ribarz (1848-1904) – Edouard-Aimé PilsHenri PlaceGeorges Michel – Gaspard Jean Lacroix
Albert-Félix-Justin de la Cour, comte de Balleroy (1828-73) : Scènes de chasse.
Etc.

Louis Claude Mouchot (1830-91) : Rue du Caire.
Philippe-Auguste Jeanron : L’île de Calypso

Eugène Fromentin (1820-76) : Le Nil.

Paul Alexandre Protais : La Garde du drapeau

François auguste Biard : Kayaks esquimaux, le Baiser
François auguste Biard : Chasseurs norvégiens au Spitzberg


Salle des porcelaines de Bayeux


Salle du XXe s.
Marie-Auguste Ménard : Nausicaa
Jules-Louis Rame : Sous-bois – Vallée du Laizon

Amy-Katherine Browning : Le Châle rouge (1912)

Suzanne Duchemin : Portrait d’une Dame au petit chien blanc
Françoise Imbert – Jacques Deshaies – Claude Quiesse – Jacques Pasquier – etc.
Estampes de Dado – Alain Janne – etc.

Et d’autres œuvres :
Heinrich Trippenmeker, dit Aldegrever : Loth et ses filles. Très belle et très fine gravure.
Hans Brosio (1506-54) : Portrait d’un jeune Homme.

Paul Bril (1554-1626) : Famille en voyage.
Carlo Cignani (1628-1719) : Ste Famille.
Pierre Mignard (1610-95) : Une princesse de Maison royale. Une petite fille, avec un agneau à ses pieds, tient une couronne de fleurs.
J.-Baptiste Blain de Fontenay (1653-1715) : deux pendants. Vases de fleurs.
Louis-Jean-François Lagrenée (1725-1805) : Génies des Arts inspectant un porte-folio.
Alexis Grimou (1680-1740) : Portrait de l'acteur Le Kain.
Pierre Gobert (1662-1744) : Mlle de Conti.

Joseph Robert Fleury (1797-1890) : Jeux d'enfants.
Michel Martin Drölling (1786-1851) : Le duc de Nemours. Jeune garçon bouclé.
Charles Chaplin (1825-91) : Rue d'Auvergne.
Jacques-Raymond Brascassat (1804-67) : Sous-bois - Le Taureau